Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2015

Ne plus se taire de Véronique Olivier-Barberon

 Se souvenir  

se taire.jpgLucie a vraiment l'impression qu'avec son père c'est la guerre. Quoi qu'elle fasse c'est mal, elle se sent nulle ! L'adolescente va sympathiser avec une voisine. Chez la vieille dame, Lucie découvre sur les murs un morceau de tissu à rayures.

Au fil de ses visites, un lien se noue. La vieille dame, Hortense,  se livre et raconte son passé de jeune résistante et sa déportation au camp de Ravensburg.

C'est un réel choc pour l'adolescente, ce qui semble si loin dans les cours d'histoire semble ici bien réel. Elle demande à Hortense de venir témoigner dans sa classe. Cette dernière refuse, c'est trop douloureux de se replonger dans ces horreurs.

Une belle amitié entre une ado révoltée et une vieille dame qui va apprendre à revivre. Un texte fort avec des passages poignants sur la vie des camps et la solidarité entre déportées.

 

Oskar, 2015        Public : à partir de 13/14 ans

 

Les commentaires sont fermés.