Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2017

Quart de frère, quart de soeur de Sophie Adriansen

quart frere.pngArthur n'est pas ravi à la rentrée scolaire de voir arriver une nouvelle. Viviane, vient des Antilles, elle est originale, pleine de vie et d'enthousiasme. Lui, qui  est élu le plus cool de l'école se sent menacé. Mais le pire pour Arthur c'est de découvrir que leurs parents tombent amoureux. Quelle galère ! Que faire ? 

Sophie Adriansen analyse avec finesse le thème des familles recomposées avec humour. On a le point de vue des enfants à tour de rôle, leur rivalité à l'école, leur famille, leurs amis. Un roman très agréable à lire pour les jeunes lecteurs, le début d'une série à suivre.

Slalom, 2017      Public : à partir de 8/9 ans 

 

famille  

05:21 Publié dans Romans jeunesse | Tags : famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/02/2017

La fille sur la photo de Karine Reysset

fille photo.jpgAnna a quitté Serge depuis un an. Pourtant il l'appelle au secours car une de ses filles va mal. Anna quitte tout et revient. Les souvenirs affluent et sa vie défile. Doit-on par amour tout quitter et faire souffrir autour de soi ?

Comme à son habitude, Karine Reysset dissèque avec minutie et douceur l'âme humaine, les relations hommes femmes, la famille, les liens qui se tissent et se dénouent. Un beau portrait de femme, qui essaie comme beaucoup de vivre et d'accepter les émotions quand elles arrivent. je ne suis sûrement pas objective car depuis le début j'apprécie cet auteur et sa plume intimiste.

Flammarion, 2017   Public : adultes

18/02/2017

La maison des reflets de Camille Brissot

Maison-des-Reflets_8637.jpgDaniel vit en famille, mais seul son père est vivant, sa mère  et ses grands-parents ont disparu mais restent présents. En effet, son père a inventé un procédé qui permet de garder le "reflet vivant" de défunts, nourris par les souvenirs, photos des proches. Daniel a des amis "virtuels", mais si lui continue à grandir, les reflets restent figés à l'heure de leur disparition. Un jour pourtant, l'adolescent commence à s'interroger : retarder la disparition : est-ce au final bien ou encore plus douloureux ?

Ce roman de science-fiction permet à Camille Brissot de nous offrir un très beau livre sur le deuil, la mort, la souffrance. A quoi est-on prêt pour garder encore un peu l'être cher ? Daniel nous touche, par sa fragilité, perdu entre des fantômes et un père pris par son travail. Un texte original à découvrir sans tarder.

Syros, 2017                                 Public : ados à partir de 14/15 ans   

05:18 Publié dans Romans Ados | Tags : deuil, famille, sf | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |