Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2017

La cave de Natasha Preston

cave.jpgUn soir, Summer, une ado normale avec une famille et un petit ami, se fait enlever. Elle se réveille dans une cave où vivent aussi d'autres filles. Rebaptisées par des noms de fleurs, elles attendent le bon vouloir du kidnappeur qui essaie ainsi de se créer une famille. Les secours arriveront-ils avant l'irréparable, car l'homme se révèle aussi être un tueur !

Summer est une battante et essaie de lutter mais elle affronte un adversaire redoutable. La police enquête et le lecteur attend avec stress l'issue heureuse ou pas du roman. Un thriller psychologique redoutable, à lire d'une traite !

Hachette, 2017     Public  : adultes

netgalley.png

05:36 Publié dans polars | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/04/2017

Mauvais joueur de Julien Dufresne-Lamy

mauvais joueur.jpgMarceau n'en peut plus de jouer à être un enfant sage, qui obéit aveuglement à son père, protège sa mère, subit des amitiés néfastes. Alors il fait comme si mais un jour ce n'est plus vivable. Il fuit en Espagne et essaie de se reconstruire.

Un roman assez troublant. Petits chapitres courts, pensées du personnage ado, enfant, puis adultes. Un regard saisissant sur la famille. Un premier roman pour la jeunesse, une plume à suivre.

Actes sud, junior, 2016   Public : ados

23/04/2017

La renverse d'Olivier Adam

renverse.jpgAntoine, 25 ans, employé de librairie, apprend la mort d'un homme politique. Cet ancien élu a été accusé par le passé de viols et la mère d'Antoine jugée comme complice. Retours douloureux sur son passé, sa famille brisée par ce scandale.

Comme à son habitude, Olivier Adam dissèque la société et ses travers. A travers cette affaire, il observe les réactions, les sentiments, la souffrance, le deuil. Des héros anti héros, souvent tristes, qui essaient de continuer leur chemin avec plus ou moins de succès malgré les difficultés de la vie. C'est beau, mélancolique.

J'ai lu, 2017    public : adultes

.