Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les papotis de Sophie - Page 6

  • Les disparues du tableau de Daria Desombre

    disparues.pngDes jeunes filles russes, sans histoire, sont retrouvées assassinées. Un seul indice : près de leurs corps une esquisse du peintre Ingres. L'enquête nous amène donc dans les coulisses du monde de l'art, de la création. Les enquêteurs devront affronter un tueur artiste.

    Un polar mené avec rythme, on voyage de Moscou à Paris. J'ai bien aimé l'ambiance, le jeu de chat et de souris entre l'assassin et les policiers. Je découvre avec intérêt ce duo d'enquêteurs qui renouvèle le genre.

    Le Masque, 2020      Public : adultes 

  • Le syndrome du spaghetti de Marie Vareille

    syndrome-du-spaghetti_1841.jpgLéa est une jeune espoir du basket. Elle rêve d'intégrer une équipe américaine, alors elle s'entraine encore et encore, encouragée par son père. Mais ce dernier meurt subitement. On découvre qu'il souffrait d'une malformation cardiaque : le syndrome de Malfan. Léa et sa soeur sont porteuses... le sport de haut niveau est interdit.

    Tout s'écroule pour l'adolescente. Mais elle décide de braver les interdits...

    Mireille Vareille utilise ce qui fait son succès, des personnages bien campés dans le réel, des coups du sort, des héros qui souffrent mais qui se battent, une histoire d'amour. Un roman qui met en lumière une maladie peu connue. J'ai bien aimé aussi les relations entre les deux soeurs. 

    PKJ, 2020       Public : adolescent

     

  • Mélange monstres de Micchio Watanabe

    mélange monstres.jpg14 scènes et tout autant de visuels  à mélanger. On choisit un personnage (monstres et autres créatures bien connus), une action  (se faire beau) et un lieu (chez le coiffeur) .

    On arrive ainsi à inventer des personnages dans des situations inattendues.

    Un méli-mélo tout-carton pour inventer  et s'amuser et se faire un petit peu peur.

    Hélium, 2020    Public : Petite enfance

  • L'épouvantable bibliothécaire d'Anne Gaelle Balpe

    bibliothecaire_9198.jpgPourquoi les bibliothécaires lisent-elles des histoires avec des collègues ? elles se font mal à chaque fois car les personnages sont souvent caricaturaux et tristounets.

    Ici la bibliothécaire est une vieille dame bougon qui refuse aux lecteurs l'accès à la bibliothèque, ce qui facilite le classement et l'ordre, n'est-ce pas ? 

    La petite Suzanne qui passe ses vacances dans le village, veut absolument lire et,  aidée par deux amis, ose braver les interdits. 

    Encore une fois, la collection Pepix, nous propose un roman bourré d'humour, avec des illustrations qui en jettent. Trois jeunes héros avec trois profils différents, une belle histoire d'amitié et de solidarité, un soupçon de fantastique, quelques frissons  et nous voilà embarqués dans l'histoire.

    Sarbacane, Pepix, 2020      Public : jeunesse

  • On ne coupe pas les pieds d'une jeune fille de Taï-Marc Le Thanh

    pieds.jpgNola entre pour une opération à l'hôpital, rien ne se passe comme prévu, l'adolescente perd ses jambes. Comment continuer à sourire ? Son chemin sera fait de rencontres, de moments d'espoir, de découragements, d'efforts, elle parle à des compagnons imaginaires qui l'aident à supporter sa situation.

    Un roman dense, parfois étrange mais souvent lumineux, un personnage entier, humain, sensible, une battante. Un titre percutant, une couverture pop ! (bravo l'éditeur) L'auteur aborde sans tabou un thème difficile : le handicap et comme avec la série Jonah et son personnage atypique, nous passionne avec brio.

    Ecole des loisirs, 2020     Public : adolescent