Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2017

Appuyer sur étoile de Sabrina Bensalah

appuyez etoile.jpgLa grand mère d'Audrey n'a plus que quelques semaines à vivre. L'adolescente décide de réaliser son dernier rêve : aller en haut d'une montagne. Aidée par des amis, elle va construire en haut de l'immeuble tout un univers onirique. 

Un beau portrait d'ado, une belle relation intergénérationnelle, c'est touchant, drôle, triste. Une œuvre sensible de Sabrina Bensalah dont j'avais beaucoup aimé le précédent roman Vers le bleu.

Sarbacane, Exprim, 2017        Public : ados à partir de 13/14 ans

14/10/2017

Naissance des coeurs de pierre d'Antoine Dole

coeurs.jpgComme tous les enfants de la communauté, à 12 ans Jeb va subir le Programme. On va le forcer à penser comme les autres. Il s'interroge sur les vertus de cette opération et doute de son utilité quand il voit l'attitude de sa mère, froide et indifférente.

En parallèle on a un autre récit celui d'Aude, brimée dans son lycée elle tombe amoureuse d'un surveillant qui profite d'elle. Quels liens unissent ces deux personnages, brisés par la vie ?

Antoine Dole développe lentement son histoire. On est touché par les personnages, leur souffrance devant l'indifférence autour d'eux, leur manque d'amour. J'avoue ne pas avoir vu venir la chute, partant sur une autre piste de lecture.  Un texte qui pousse à réfléchir et met en colère. Un coup au cœur  et un vrai coup de cœur.

Actes sud, jeunesse, 2017    Public : ados à partir de 14/15 ans 

 

12/10/2017

Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen

optimistes.jpgDepuis la mort accidentelle de sa petite sœur, Pétula est mal. Elle culpabilise et fait attention à tout, s'enfermant doucement dans des tocs et autres phobies. Elle suit un programme avec d'autres jeunes meurtris par la vie. Elle déteste cela mais à l'arrivée d'un autre garçon qui souffre tout autant qu'elle, arrivera-t-elle à s'autoriser à vivre ?

Un sujet difficile, qui parle de mort, de deuil, de reconstruction de soi. Pourtant même si on a parfois le cœur serré, on est touché par Pétula et ses faiblesses. Un roman atypique mais qui fait la part belle à la vie. Un roman feel good qui donne la pêche.

J'attends toujours avec impatience l'arrivée d'un nouveau titre de cet auteur qui ne m'a jamais déçu. A chaque fois, c'est un petit bonheur, d'émotions, des beaux personnages, la vie est abordée avec pudeur, humour mais sans tabou, avec ses failles. Un véritable coup de cœur.

Hélium, 2017                 Public : ados à partir de 13/14 ans .