Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2017

Toute la beauté du monde n'a pas disparu de Danièle Younge-Ullman

beaute.jpgIngrid n’apprécie pas vraiment de partir camper à la dur avec des inconnus dans la nature. Mais pour avoir le feu vert maternel afin d'étudier à Londres, elle serre les dents. Son périple est entrecoupé de lettres à sa mère, elle se livre, découvre les autres et se redécouvre.

Un roman dense, captivant. On devine le lourd secret porté par l'adolescente. Des ados écorchés par la vie qui vont vivre des moments forts, touchants et vont essayer de se reconstruire. Un gros coup de cœur.

Gallimard, 2017     Public : ados à partir de 14/15 ans 

31/08/2017

Une mère à Brooklyn d'Ingrid Chabbert

mere broolyn.jpgJudith a 15 ans et elle étouffe dans sa vie de collégienne. Elle ressent de la colère contre son père. Trop de mystères autour de sa mère inconnue, ça la perturbe de plus en plus. 

Son père, empêtré dans une promesse, l'envoie passer un mois à Brooklyn, la solution à cette colère ?

Un roman assez touchant, une ado à vif, comprendre et pardonner est difficile.  Ingrid Chabbert aborde avec pudeur et force un sujet difficile : peut-on vivre sans l'amour d'une mère ?

Ed. du mercredi, 2017    Public : ados à partir de 14/15 ans

28/08/2017

Le garçon qui courait de François-Guillaume Lorrain

garçon courait.jpgEn 1936, Sohn Kee-Chung remporte le marathon aux jeux Olympiques de Berlin. Nous partageons son enfance, ses entrainements et le long chemin pour arriver à cet exploit. Mais surtout nous découvrons la situation politique de l'époque et les relations tendues entre la Corée et le Japon. Il entre en résistance.

Un roman passionnant avec un héros atypique, devenu un héros national.

Sarbacane, 2017   Public : ados à partir de 14/15 ans