Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2015

La lumière de la nuit de Keigo Higashino

Machiavelique

lumières.jpgA partir du meurtre d'un prêteur sur gages, l'auteur nous propose de suivre le fils de ce prêteur et une amie, la belle et intrigante Yukiho, jusqu'à l'âge adulte. Autour d'eux gravitent pas mal de personnages et curieusement ceux qui déplaisent à la jeune femme, femme ou homme, disparaissent ou sont victimes d'agressions.

Le policier Sasagaki, chargé de l'enquête, touche du doigt la vérité et même à la retraite essaie de faire lumière sur cette affaire. Y arrivera-t-il ? 

Comme souvent avec les récits chinois, il faut un peu de temps pour mémoriser qui est qui et puis doucement on entre dans cet univers feutré où l'apparence compte beaucoup, les non dit, le respect des traditions... On parle de ce premier meurtre puis on passe à autre chose, on y revient, une lecture parfois complexe.

Un roman noir de 668 pages, prévoir quelques heures de lecture !

Actes sud, 2015    Public : adultes

 

06:06 Publié dans polars | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.