Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2017

Max et la grande illusion d'Emmanuel Bergmann

max.jpgA la mort de sa mère en 1934 à Prague, Mosche, fils de rabbin mène une existence terne et rigide. Tout s'illumine quand il assiste en secret à une représentation dans un cirque. Fasciné, il quitte son père et décide de devenir artiste. Mais la guerre menace et la montée du fascisme aussi.

En parallèle de ce récit, on découvre Max, jeune garçon, qui assiste impuissant à la séparation de ses parents. Un seul espoir : retrouver le magicien Zababtini qui connait le sortilège de l'amour éternel.

Un va et viens continuel entre présent et passé, doucement le scenario s'étoffe. On est séduit par la naïveté de l'enfant et on croise les doigts pour que son pari réussisse. Un premier roman, qui mêle avec talent  Histoire, culture juive, magie du cirque, humour, amour et émotions. Un auteur à suivre.

Merci à Belfond et Babelio pour l'envoi du roman.

Belfond, 2017        Public : adultes

Les commentaires sont fermés.