Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2017

Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen

optimistes.jpgDepuis la mort accidentelle de sa petite sœur, Pétula est mal. Elle culpabilise et fait attention à tout, s'enfermant doucement dans des tocs et autres phobies. Elle suit un programme avec d'autres jeunes meurtris par la vie. Elle déteste cela mais à l'arrivée d'un autre garçon qui souffre tout autant qu'elle, arrivera-t-elle à s'autoriser à vivre ?

Un sujet difficile, qui parle de mort, de deuil, de reconstruction de soi. Pourtant même si on a parfois le cœur serré, on est touché par Pétula et ses faiblesses. Un roman atypique mais qui fait la part belle à la vie. Un roman feel good qui donne la pêche.

J'attends toujours avec impatience l'arrivée d'un nouveau titre de cet auteur qui ne m'a jamais déçu. A chaque fois, c'est un petit bonheur, d'émotions, des beaux personnages, la vie est abordée avec pudeur, humour mais sans tabou, avec ses failles. Un véritable coup de cœur.

Hélium, 2017                 Public : ados à partir de 13/14 ans .

Écrire un commentaire