Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2017

Tortues à l'infini de John Green

tortues.jpgAza, 16 ans, a tout pour être heureuse, pourtant son quotidien est un enfer. Rongée par des TOC, tout pour elle est source de microbes et donc de peur. Sa seule amie Daisy essaie de l'aider avec un bel dynamisme et joie de vivre. Ensemble elles décident de chercher un milliardaire disparu pour toucher la récompense. Aza tombe amoureux du fils de ce dernier qui essaie de protéger son petit frère de tout ce drame. Mais comment imaginer pour Aza un contact physique ? Comment vivre cette histoire d'amour ?

J'ai lu beaucoup de critiques dithyrambiques sur ce titre, j'avais donc hâte de le lire. J'ai eu cependant du mal à entrer dans l'histoire, à m'accrocher à Aza. Et puis j'ai insisté et doucement j'ai été touchée par sa fragilité, son mal être. Difficile de parler de maladie mentale dans des romans ados, Johan Green le fait avec délicatesse, il aborde d'autres soucis liés à l'adolescence avec sa galerie de personnages. Difficile après le célèbre Nos étoiles contraires de faire aussi bien, mais au final une belle rencontre.

Gallimard, 2017   Public : ados à partir de 14/15 ans  

05:40 Écrit par Sophie dans Romans Ados | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.