Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2014

Je t'enverrai des fleurs de Damas de Frank Andriat

 Combattre en Syrie 

damas.jpgAu retour des vacances, il manque deux élèves au lycée, c'est la stupeur : Wassim et Osthmane sont partis combattre en Syrie. Personne n'a rien vu, ni soupconné, amis , parents, professeurs.

A travers plusieurs voix, celle de Myriam, l'amie de Wassim, celle de leur professeur de français ou celles d'élèves ou professeurs anonymes, l'auteur essaie de comprendre comment ces jeunes ont pu partir. Un endoctriment subtil, imperceptible qui fait peur.

Myriam écrit pour confier sa détresse, elle musulmane, croyante, ne comprend pas ce fanatisme. Le professeur, destinataire des lettres,  essaie de l'aider mais lui aussi se sent désarmé. On découvre aussi des extraits du journal de Youssef, des textes brulants de haine.

Un roman sensible, rempli d'incertitudes, de mal-être, pas de jugement, ni de fin idéale. La parole est donnée à ceux qui restent et doivent subir ces départs et perdre ainsi leur fils, leur ami. Une tranche vie sombre qui résonne fort.

Merci Frank pour m'avoir envoyé ce beau texte.

 

Mijade, 2014     public : Ados à partir de 14/15 ans

Les commentaires sont fermés.