Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2017

Mémé dans les orties d'Aurélie Valognes

meme dans les orties.jpgAu début j'ai cru que j'allais lire un Tatie Danielle, version masculine,  car l'histoire démarre avec Ferdinand, un veuf de 83 ans que ses voisins traitent de serial killer tant il est aimable. Quand il perd son chien bien aimé, le vieil homme perd son armure et va se laisser attendrir par Juliette, une petit fille. Son innocence et sa fraicheur vont l'aider à s'ouvrir aux autres.

Un roman tendresse, feel good, bourré d'humour. Un beau regard sur le quatrième âge et les relations intergénérationnelles, un régal.

Livre de poche, 2016             Public : adultes

Les commentaires sont fermés.