Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amour - Page 6

  • La lettre oubliée de Nina George

    Une pharmacie littéraire

    lettre.jpgJean Perdu tient une librairie originale sur une péniche arrimée sur les bords de la Seine. Selon les clients, il conseille tel ou tel livre afin de leur apporter réconfort. Il lui arrive même de refuser de vendre un livre s'il pense le lecteur pas prêt. Mais  cet homme, si attentif au bonheur des autres, cache au fond de lui une blessure ouverte depuis le départ de Manon il y a 22 ans.

    En découvrant trop tard une lettre d'elle, il part avec sa péniche retrouver ses traces. Ce périple initiatique lui fera rencontrer toute une galerie de personnages bien sympathiques.

    Un roman feel good, un hommage à la littérature sous toutes ses formes.  L'amour des livres oui mais aussi l'amour des personnes. Un livre peut être un doudou, on peut s'y réfugier, y trouver du réconfort mais il faut aussi rester dans la vraie vie.

    Charleston, 2014   Public : adultes

     

     

  • L'été où papa est devenu gay de Endre Lund Eriksen

     Un regard sur la tolérance

    ete.jpgArvid passe des vacances en camping avec son père. Sa mère est partie vivre avec un autre homme. Le jeune garçon a l'impression que son père apprécie plus que prévu Roger, le propriétaire du camping, ce dernier, homosexuel, s'affiche avec naturel.

    Arvid a 12 ans, il passe son temps aux toilettes à tenir un journal et raconte ses observations, ses peurs et son affolement : son père devient gay ! Il va essayer de le séparer de cet amour naissant en se faisant aider par la fille de Roger, Indiane, qui apprécie sa compagnie. 

    Encore une fois, les éditions Thierry Magnier osent publier un texte sur un sujet  sensible avec pudeur et humour, tout est dit, pas de scène explicite. Le roman aborde aussi le passage de l'enfance à l'adolescence. Lentement Arvid évacue les idées préconçues et va construire ses propres pensées.

    T. Magnier, 2014   Public : adolescents à partir de 14 ans

     

  • Le Cricket club des talibans de Timeri N. Murari

     Un récit bouleversant

    talibans.jpgA l'arrivée des talibans au pouvoir, la vie de Rukhsana tourne à la tragédie. La jeune et belle journaliste ne peut plus exercer son métier, elle doit sortir accompagnée et voilée. Elle nous raconte son quotidien en Afghanistan  mais aussi celui des  femmes. Lorsque le gouvernement veut promouvoir le cricket, elle y voit le moyen de permettre à son frère et à ses cousins de fuir le pays. Elle qui a pratiqué ce jeu pendant ses études en Inde, va les entrainer.

    Cette battante, promise en mariage par ses parents comme le veut la tradition, souffre en silence car elle en aime un autre...

    Je croyais connaitre la situation dans le pays et pourtant je suis restée bouche bée devant tant de violence envers des êtres humains qui ont le tort d'être femme. Le portrait d'un peuple déchiré, résistant, l'espoir est là. Par contre, j'ai zappé un peu les descriptions techniques du cricket.

     

    Mercure de France, 2014  Public : adultes

  • Rue du bonheur de Anna fredriksson

     Oui, on veut du bonheur !

    rue.jpgDepuis son divorce, Johanna a du mal à faire face. Une de ses filles est victime d'harcèlement au collège et elle n'arrive pas à l'aider. L'ainée est accusée de vol. Son ex refuse de l'aider financièrement autant qu'il le faisait  et un des  malades dont elle s'occupait se suicide. Alors habiter la rue du bonheur, cela porte vraiment mal son nom !

    Pourtant elle va voir une lueur d'espoir en gagnant au loto. Elle décide alors de démenager afin que les filles connaissent mieux leur père.

    Pas facile de repartir à zéro, de changer de vie, de ville, de tirer un trait sur son passé. Le titre m'avait attiré. Un roman suédois sympathique, des personnages qui sonnent juste, rien n'est tout beau ou tout noir. Un bon moment de lecture et un beau personnage de père qui se découvre au fil des pages.

    Denoël, 2014   Public : adultes

  • Un goût de cannelle et d'espoir de Sarah McCoy

     

    espoir.jpgElsie vit avec ses parents dans leur boulangerie à Garmisch, en Allemagne. Nous sommes en 1944, sa sœur est dans un Lebensborn et "fait" des bébés pour la patrie. La jeune fille lui écrit souvent. A seize ans, elle est invitée à son premier bal aryen. Tout bascule, elle va cacher un enfant juif et découvrir ce que la propagande nazie cache.

    En parallèle de cette histoire, soixante ans plus tard, nous découvrons celle de Reba,  journaliste. Elle va interviewer Elsie, boulangère à El Paso, aux États unis et au fil des conversations va apprivoiser son passé et chercher à vivre comme elle le souhaite.

    Lentement Sarah Mc Coy présente ses personnages, leurs doutes et leurs espoirs et les place dans la vraie Histoire. Un roman passionnant, riche en rebondissements. Un très beau personnage que celui d'Elsie qui a beaucoup souffert et pourtant qui continue de donner aux autres. Une belle leçon de vie. un regard différent sur la Seconde guerre mondiale.

    A lire avec une viennoiserie ? Une dizaine de recettes de pâtisseries allemandes sont proposées à la fin. 

    Les Escales, 2014   Public : adultes