Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2014

Love letters to the dead de Ava Dellaira

Un roman épistolaire touchant et  vivant

deuilUn professeur donne comme consigne d'écrire une lettre à un disparu. Lauren décide donc de s'adresser à Kurt Cobain, le chanteur préféré de sa soeur. Ecrire lui fait du bien, elle continue. Au fil des lettres adressées au chanteur, à Amy Winehouse ou à John Keats la jeune fille raconte sa vie, une semaine chez son père, une autre chez sa tante, l'éloignement de sa mère, ses premiers amours, son arrivée dans un nouveau lycée pour faire table rase du passé, la difficulté à se faire de nouvelles amies et surtout le deuil de sa soeur chérie.

Un roman épistolaire comme je les aime, touchant, vivant. Lauren essaie de survivre, de ne pas culpabiliser, de revivre mais c'est difficile, un secret la ronge. La mort tragique de sa soeur a marqué toute la famille et chacun essaie de se reconstruire. Un personnage fragile et en même temps une battante. On se surprend aussi à avoir envie d'écouter certaines musiques et relire certains poètes.

Michel Lafon, 2014  public : grands ados à partir de 15 ans et adultes

Commentaires

J'ai découvert ton blog grâce à Faelys. Tu les conseillerais à partir de quel âge ce roman ?

Écrit par : saxaoul | 19/09/2014

Alors bonne découverte du blog.
Pour ta question tout dépend de la maturité du lecteur, vers 15/16 ans. C'est toujours difficile, quelqu'un qui lit 4 filles et un jean peut lire cela, si c'est un fan de Meg Cabot pas de soucis non plus . Me dire si je me trompe.

Écrit par : Sophie | 19/09/2014

C'est vrai que cette question de l'âge est toujours difficile. J'ai moi même souvent beaucoup de mal à y répondre. Je te posais la question car je suis documentaliste en collège et je me demandais si j'allais l'acheter pour les élèves. Vu ta réponse, je pense que je ne le ferai pas.

Écrit par : saxaoul | 22/09/2014

Effectivement en collège cela ne concernera qu'une poignée d'élèves, à se faire prêter par une médiathèque ? à suivre

Écrit par : Sophie | 22/09/2014

Les commentaires sont fermés.