Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2016

La vitesse sur la peau de Fanny Chiarello

vitesse sur la peau.jpgUn an que la mère d'Elina s'est fait tuer à vélo, un an que la jeune fille ne parle plus, qu'elle s'isole. Assise sur un banc du jardin des plantes, elle s'enferme dans une bulle. Croyant un jour reconnaitre sa mère, elle se met à courir... elle décide de continuer malgré la douleur. Une femme en fauteuil roulant, Violette, ancienne sportive,  va l'encourager. Quel lien relie ces femmes ?

Un très beau texte de Fanny Chiarello, qui  plonge dans les méandres de la pensée humaine. Un texte fort mais pudique. Comment survivre à un tel deuil ? Comment se reconstruire, pardonner, aller de l'avant ?  Un texte éprouvant émotionnellement parfois car on ressent forcément beaucoup d'empathie pour Elina.

Ed. du Rouergue, 2016      public : à partir de 14/15 ans

Les commentaires sont fermés.