Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

harcelement

  • La fille et le fusil de Caroline Sole

    fusil.jpgLou s'est toujours sentie invisible aux yeux des autres. Elle vit loin du village, avec sa mère et sa grand-mère. Au lycée, on se moque d'elle sans arrêt. Alors un soir alors qu'un garçon de la classe vient pour la 1ère fois travailler chez elle et qu'un homme perdu frappe à leur porte, elle craque et les prend en otage !

    Lentement, on voit monter le désespoir, on voit se dessiner un avenir sombre sans joie mais c'est la goutte de trop qui fait exploser une jeune fille sans histoire. Un roman noir, triste, avec pourtant une étincelle de bonheur, on veut y croire.

    Albin Michel, 2020      Public : à partir de 14/15 ans 

  • Petit bigfoot T1 de Jennifer Weiner

    bigfoot.jpgComme chaque rentrée, Alice découvre une nouvelle école. Elle n'en n'attend rien, habituée à être stigmatisée, ignorée, moquée en raison de son allure, sa chevelure. Pourtant cette année, la vie se fait plus douce dans cet internat atypique, où chacun peut laisser libre cours à ses passions. En parallèle,  un peu plus loin on découvre Minnie : elle adore les humains, les envie, aimerait chanter, mais son avenir est tracé par son clan. Entre ces deux filles avides d'amour, d'aventure et de liberté, un lien improbable se tisse, n'est-ce pas dangereux ?

    Une belle surprise avec ce titre, fantastique, qui montre une société harceleuse, qui n'aime pas la différence, veut du scoop à tout prix. Heureusement la belle amitié entre les jeunes filles apporte une note de fraicheur appréciable et la fin nous laisse entrevoir une suite très alléchante.

    Seuil, 2018    Public : à partir de 10 ans  

  • La danse de la méduse de Stefanie Holfer

    meduse.pngSera, 14 ans, est jolie et populaire. Niko, lui, a le même âge mais c'est le seul point commun avec sa camarade de classe. Souffrant d'un surpoids, il est isolé et moqué. Pourtant ils vont se découvrir, se comprendre. Oseront-ils affronter le regard des autres  et croire à leur histoire ?  

    Encore un beau texte sur la différence, le harcèlement, la grossophobie. Niko, sorte d'anti héros, nous touche par sa personnalité, son humour, sa force. Sera évolue en se rapprochant de lui et deviens plus ouverte. Un récit prenant. 

    Hachette, 2018    Public : ados à partir de 14/15 ans 

     

  • La combe aux loups de Lauren Wolk

    harcelement, guerrePour revenir de l'école, Annabelle passe souvent par la forêt avec ses deux petits frères, c'est plus court. Mais le jour où elle se fait agresser, racketter, par la nouvelle de l'école, Betty, cela la pertube. Amie avec un clochard, vétéran de la 1ère guerre mondiale, qui vit en ermite et suscite curiosité de la part des habitants, elle apprécie ses photos et leurs discussions sur la nature. Cependant, l'équilibre de son petit monde vole en éclat avec la méchanceté de la jalouse et provocante Betty. 

    Douloureux apprentissage de la vie pour Annabelle qui découvre comment la haine peut attirer la violence, l'exclusion, l'injustice. Nous sommes en 1943 aux Etats-Unis, les gens souffrent et redoutent l'avenir.

    Un texte fort comme l'Ecole des loisirs sait nous proposer, j'espère que les lecteurs oseront ouvrir le livre avec une couverture peu attirante.

    Ecole des loisirs, 2018         Public : ados à partir de 13/14 ans 

  • Je suis boloss, mais je me soigne d'Arthur Tenor

    harcelementClément, 14 ans, timide, un peu geek, se fait régulièrement insulter et recoit des tapes sur la tête. Il décide un jour  d'utiliser les armes qu'il connait : internet et ses réseaux sociaux. Mais se moquer de ses harceleurs, est-ce une bonne solution ?

    Comment identifier le harcèlement et lutter contre ? Pas facile, encore un roman sur le sujet mais qui permettra peut-être à des lecteurs de comprendre qu'être harcelé n'est pas normal, qu'ils sont des victimes et qu'il faut réagir, de même on peut vite devenir harceleur. 

    Oskar, 2017     public : à partir de 12/13 ans